Partager
plus

L'histoire du département

Né en 1793, redevenu français en 1860, le département des Alpes-Maritimes est la jeune émanation d’un territoire au passé riche et complexe.

Cliquez sur l'image pour l'agrandirDeux cents ans en effet ne sont qu’une très courte période au regard d’une histoire qui commence il y a plus d’un million d’années avant Jésus-Christ et qui s’est toujours placée sous le signe du contraste : entre Alpes et Méditerranée, entre Savoie et Provence, entre France et Italie, le destin des Alpes-Maritimes s’est forgé sur cette identité plurielle qui se reflète jusqu’à son paysage.

Les Alpes-Maritimes sont formées d’un ensemble de montagnes jeunes, avec des sommets culminant à plus de 3 000 mètres sur la frontière italienne. A l’ouest, les préalpes grassoises s’élèvent à plus de 1 700 mètres. A l’est, la côte épouse les plis des préalpes niçoises qui plongent sans transition dans la Méditerranée et rythment les magnifiques paysages d’un littoral exceptionnel.
Et au milieu coule un fleuve..., en l’occurrence le Var, qui a longtemps constitué la séparation physique et politique de deux provinces appartenant respectivement à la France et aux ducs de Savoie.

Département provençal, les Alpes-Maritimes résultent du mariage tardif de ces deux régions soumises pendant cinq siècles à des institutions différentes, toutefois rapprochées par des solidarités économiques et des affinités culturelles.