Partager
plus

Action médicale et sociale

Vous êtes en difficulté... Il y a toujours une porte ouverte et quelqu’un pour vous aider.
Exclusion, pauvreté, mais également problèmes familiaux, protection de l’enfance, aide aux personnes âgées et aux adultes handicapés…

Chaque Département est responsable des actions sociales et médicales nécessaires à ses habitants. La politique de décentralisation a permis aux équipes médico-sociales des Alpes-Maritimes de travailler au quotidien avec une meilleure écoute des besoins et une plus grande proximité.

De nombreux lieux d’accueil et d’écoute ont été ouverts sur tout le territoire des Alpes-Maritimes, permettant à chacun, quels que soient ses difficultés, ses besoins et son lieu de domicile, de bénéficier d’aides concrètes et d’informations claires dispensées par des professionnels.

 

Des actions concrètes sur le terrain

Le Conseil général est responsable du service public d’action sociale. Ce service de proximité a pour mission générale d’aider toute personne en difficulté à retrouver ou à développer son autonomie au quotidien.

Cette mission est confiée au service social départemental et aux Maisons des Solidarités Départementales. Anciennement dénommées CAMS, ces « Maisons » sont identifiées comme des lieux d’accueil chaleureux, destinés à toute la population qui recherche une aide ou un conseil. Ce sont autant de portes que peuvent pousser toute personne en difficulté avec l’espoir d’une écoute, d’un réconfort, et surtout de solutions.

Présentes sur le terrain, quand il faut et où il faut, proches de la population, les équipes du service social départemental sont disponibles et mobiles. Ces professionnels vous accueillent lors des permanences, mais peuvent également se déplacer à domicile si c’est nécessaire.

Pour vous offrir cette présence, le territoire des Alpes-Maritimes a été découpé en 19 Maisons des Solidarités Départementales. Chacune constitue une entité définie par une zone géographique et une population (de l’ordre de 50 000 personnes) et est organisée autour d’un siège et d’unités déconcentrées, centres médicaux et sociaux ou antennes.

A ces 19 Maisons des Solidarités Départementales, s'ajoutent 152 points de permanence sociale, 23 centres et 11 antennes de Protection Maternelle Infantile (P.M.I.) et de planification, 25 centres de planification, 6 centres de prévention médicale dont 4 sont polyvalents et 2 spécialisés dans la lutte antivénérienne et antituberculeuse, 1 Carrefour Santé Jeunes,  qui complètent ainsi l’offre d’accueil de proximité mise en place sur l’ensemble du département.
 

Des équipes pluridisciplinaires

L’action médicale et sociale est avant tout un travail d’équipe qui associe des professionnels du social et de la santé. Ainsi, chaque Maison des Solidarités Départementales comprend une équipe de professionnels animée par un responsable :
 

  • des assistantes sociales,
  • des éducateurs,
  • des travailleuses familiales,
  • des sages-femmes,
  • des puéricultrices,
  • des infirmières,
  • des éducatrices pour jeunes enfants,
  • un psychologue,
  • des médecins de protection maternelle infantile et de santé publique,
  • un responsable de l’aide sociale à l’enfance,
  • des auxiliaires médico-sociales,
  • des secrétaires médico-sociales,
  • des agents administratifs,
  • une conseillère en économie sociale et familiale.

 

La composition de ces équipes et le nombre des intervenants évoluent d’une Maison des Solidarités Départementales à l’autre en fonction des besoins de la population.


Ouvertes du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00, ces Maisons des Solidarités Départementales vous orientent vers les différentes activités.

Au quotidien, ces équipes ont pour missions :

 

  • L’accueil, l’information, l’orientation.
    Cette mission s’exerce à partir des 152 points d’accueil du public répartis dans tout le département. S’y ajoutent des permanences téléphoniques et de première écoute.
  • L’accompagnement et le suivi.
    Ils constituent le cœur même de l’activité des assistantes sociales. Elles établissent en fonction de chaque situation un diagnostic social avant de procéder à une prise en charge individuelle d’accompagnement adaptée au public concerné : enfants, jeunes, exclus, handicapés ou personnes âgées.
  • La coordination et les partenariats.
    Pour apporter les réponses les plus appropriées aux problèmes rencontrés sur le terrain, le service social départemental fait appel à des partenaires institutionnels et associatifs ayant des compétences complémentaires.
  • La promotion, la prévention et l’éducation. Ces missions que le service social départemental souhaite développer, peuvent prendre la forme d’actions individuelles ou collectives.

 

 

Etape06 handicap

Etape06 handicap n°1

Avec cette lettre trimestrielle destinée aux personnes en situation de handicap, nous avons souhaité renforcer le lien qui nous unit et les informer, ainsi que leurs proches, des projets et initiatives qui peuvent contribuer à améliorer leur bien-être.

Consultez la page webConsultez les numéros d'Etape06 Handicap...

 

 

 

Calendrier prévisionnel
appels à projets 2014

Arrêté fixant le calendrier prévisionnel des appels à projets médico-sociaux de compétence exclusive du Conseil général des Alpes-Maritimes pour l'année 2014