Partager
plus

Le plan ski

La pratique du ski dans les communes rurales est considérée comme partie intégrante de l'enseignement dispensé dans le temps scolaire aux enfants du primaire et des collèges du haut pays durant la saison hivernale. Ceci justifie l’appellation de « ski scolaire ».

Le Ski scolaire

Dans le cadre d’une convention avec l’Education nationale, le plan ski du Conseil général s’étend des 80 écoles primaires des zones rurales en passant par les 8 collèges en zone de montagne jusqu’au lycée de la montagne à Valdeblore.

La pratique du ski dans les communes rurales est considérée comme partie intégrante de l'enseignement dispensé dans le temps scolaire aux enfants du primaire et des collèges du haut pays et du lycée de la montagne à Valdeblore durant la saison hivernale.
Ceci justifie l’appellation de « ski scolaire ».
Le dispositif départemental garantit la gratuité des cours collectifs à raison de 10 sorties par classe, 15 pour les écoles primaires du village de la station, couvre partiellement les frais de transport des enfants vers les pistes et met à disposition le matériel nécessaire pour chaque enfant scolarisé.

Le dispositif repose sur un partenariat établi entre le Département et l’Inspection Académique par le biais d’une convention qui définit le ski comme activité d’éducation physique qui a lieu dans le temps scolaire.
Les moniteurs de l’ESF (Ecoles du Ski Français, syndicat national professionnel) sont les opérateurs qui accueillent les enfants sur les pistes et dispensent leur enseignement sportif dans le respect d’une charte de qualité.

Dans les écoles primaires, ce sont 2000 enfants en ski alpin et 500 enfants  en ski de fond qui sont concernés chaque année ! Pour les collèges, ce sont  600 enfants  en ski alpin et 150 en ski de fond. Chacun d’eux se voit  attribuer nominativement chaque année un équipement de ski  complet  révisé et réglé par une équipe spécialisée cg 06.

Ainsi, le parc de matériel départemental utilisé à cette occasion représente environ 5000 paires de skis, chaussures et bâtons. Une équipe spécialisée s’occupe de l’affectation et de la remise en état du parc chaque année

Pour les écoles primaires, la saison est ponctuée au mois de mars par le Grand Prix USEP durant lequel 550 enfants  découvrent au travers de différents ateliers tous les aspects environnementaux d’une station de ski,  tous ses acteurs qui concourent  à la réalisation  d’un produit neige de qualité ainsi qu’une palette de module récréant tous les  fondamentaux nécessaires au ski alpin.

De plus, des journées d’information sur la neige et les avalanches ont été mises en place dans chaque collège en collaboration avec les services de secours  en montagne (PGHM, CRS ) les services des secours des stations de ski et le Ministère de la jeunesse des sports et de la santé
 

Plan Handi ski

Le Conseil général favorise la pratique sportive par les personnes handicapées .

Ce dispositif vient compléter les mesures du Plan Ski. L’objectif est de favoriser l’intégration et la rééducation des populations handicapées de notre département en utilisant la pratique du ski.

Depuis 2001, le dispositif ski permet aux personnes handicapées de pratiquer ce sport dans des conditions optimales de sécurité et de confort et dans des sites adaptés.

Le Conseil général a fait l’acquisition de 9 tandem ski (Auron, Isola 2000, La Colmiane, Valberg), un dual ski et un kart ski, destinés à être mis gratuitement à la disposition des personnes handicapées.

Un brevet de pilotage est indispensable pour leur conduite et c’est ainsi que le Département finance chaque année une formation de 9 jours, ouverte aux bénévoles et aux professionnels, qui deviennent pilotes qualifiés.

Enfin, pour optimiser l’utilisation de ces appareils, un planning de mise à disposition est accessible par internet, permettant de réserver un tandem et un pilote qualifié :
Consultez la page web www.handiski06.com

Près de 60 pilotes formés en 4 ans et environ 600 personnes bénéficiaires en 2010/2011.
 
Certaines manifestations organisées par les clubs de sports les plus actifs de la discipline sont subventionnées ou bénéficient d’un apport technique de la part des services départementaux.
 

Le Lycée de la montagne à Valdeblore - La Colmiane

Les études proposées recouvrent un large éventail permettant à chacun de trouver sa voie : classes de lycée général, BEP Electrotechnique, BEPA Travaux Forestiers, Bac Pro 3 ans Service Accueil.

Grâce à l’implication du Département au  Lycée de la montagne à Valdeblore, toutes les filières proposent des options « Sports de Montagne», avec la pratique du ski alpin, du ski de fond, de l’escalade, du VTT, de la course d’orientation  et permettent de présenter ces disciplines au baccalauréat.

Une section « Métiers sportifs de la montagne », ainsi qu’une section sportive ski alpin  a vu le jour en 2007, les élèves de  2nde sont d’ailleurs regroupés dans une même classe.

Les élèves pratiquent des séances de ski dès 8 heures du matin  grâce à une ouverture anticipée des remontées mécaniques situées  à 10 minutes du lycée et des
des séances  de ski de randonnée, initiation à l’alpinisme et aux  courses de neige à 20 minutes du lycée  grâce à l’ouverture de la route des Millefonds.

Chaque élève peut donc, en fonction de son niveau et de sa motivation trouver la filière qui lui convient :
 

  • La section  métiers sportifs de la montagne compte 20 élèves montagnards, 10 polyvalents et 20 skieurs alpins qui aspirent  à une compétence ski ou montagne leur permettant  à l’avenir l’accès à des emplois  en relation ou nécessitant des compétences dans les domaines du ski ou de la montagne
  • La section sportive ski alpin : 7 élèves qui visent la compétition de haut niveau . Un coordinateur, mis à disposition du lycée par le Comité départemental assure le suivi  scolaire en concertation avec les professeurs ainsi que les séances d’entraînements  sur les skis en relation avec les entraîneurs des  athlètes.


Enfin, dans le cadre d’une convention multipartite entre l’Education nationale, le Conseil régional PACA, la Direction départementale de la Jeunesse et des Sports, le parc national du Mercantour,  le Comité départemental de la Fédération Française de Montagne et d’Escalade, ainsi que le Comité Départemental de la Fédération française de ski,  le Conseil général assure le financement d’un poste  d’adjoint aux professeurs d’Education Physique et Sportive, des moniteurs de ski ou des guides de hautes montagnes.

Un cadre est partiellement mis à disposition  pour assurer la coordination  et l’organisation  de ces sections